exposition, oiseaux, territoires, sauvagement exposé, carré d’art, serris
Oiseaux et territoires / Surtsey (Jean-Paul Matifat)
Peintures / Huile et acrylique sur toile
[Exposition à venir]

Sauvagement Exposé | Carré d’Art
34 boulevard Robert Thiboust / Serris (Seine-et-Marne) / 06 71 01 46 26

Du Vendredi 13 Janvier au samedi 28 Janvier 2017 / 9h à 19h
Vernissage le vendredi 13 janvier / 18h30
Finissage le vendredi 27 janvier / 18h30
exposition, oiseaux, territoires, sauvagement exposé, carré d’art, serris
Oiseaux et territoires

Même si son apparition est plus ancienne, le terme de territoire apparait dans le courant du dix-septième siècle. Territoire vient du mot latin «territorium» qui désigne la terre et le suffixe orium qui signifie «l'endroit où se passe l'action ou bien l'instrument servant à accomplir l'action». C’est le lieu où le sujet agit et où l’objet est agit, où la matière dans son étendue est formée par l'action. Le lieu ou s’exerce le droit de terrifier.

La notion de territoire a été tout d’abord étudiée chez les animaux et plus particulièrement chez les oiseaux. La première définition à caractère scientifique date du début du vingtième siècle et est due à Eliot Howard, un ornithologue anglais. Un animal ne défend pas un espace mais il se défend lui-même. Le territoire est une vision entièrement subjective et immatérielle. La territorialisation est la prise de possession par un individu ou un organisme vivant d’une portion de surface et sa défense contre d’autres organismes. Le territoire est objectivement organisé et culturellement inventé.

Une vision surplombante peut laisser apparaitre des frontières physiques ou géographiques. La territorialité exprime donc la tentative par un individu ou un groupe d’affecter, d’influencer ou de contrôler une aire géographique, appelée territoire. La notion de territoire induit la notion de frontière, espace limite, marge, lisière, confins. La frontière comme lieu d’échange, d’interface, de passerelles, de l’entre-deux.
Surtsey

C'est l'équipage du bateau de pêche Isleifi II, des îles Vestmann, qui aperçut les premiers signes de l'éruption sur la mer, tôt dans la matinée du 14 novembre 1963. Ils étaient à 7 km à l'ouest de Geirfuglaskeri, qui était à ce moment l'île la plus au sud de l'archipel des îles vestmannet par conséquent le point le plus méridional de l'Islande. Les mouettes qui volaient autour furent probablement les premiers êtres vivants qui touchèrent l'île de Surtsey. L'éruption s'arrêta le 5 juin 1967, l'île mesurait alors approximativement 2,8 km2. Aujourd'hui, l'érosion a fait disparaître la moitié de l'île. La vie s'est implantée, on compte vingt espèces de plantes et cinq espèces d'oiseaux.
exposition, oiseaux, territoires, au fil du trait, manifeste coloré, les églises, chelles
[Exposition Collective] / Au fil du trait / Manifeste Coloré

Octobre/Novembre 2016
Les Eglises / Chelles (Seine-et-Marne)
Installation / Peintures, huile et acrylique sur toile
exposition, oiseaux, territoires, peintures, les ateliers de la tannerie, lagny-sur-marne
[Exposition] / Oiseaux et territoires

Septembre 2015
Les Ateliers de la Tannerie / Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne)
5 toiles / huile et acrylique sur toile - 161x130 cm